UK Flag French Flag

MAIDEN REMPORTE LA COURSE McIntyre Ocean Globe

L'équipage inaugural arrive à Auckland après un départ réussi du Cap. Crédit : OGR2023/Aida Valceanu.

L’équipe 100% féminin de Maiden triomphe en remportant la première place IRC dans la McIntyre Ocean Globe
La victoire de Maiden est désormais officielle !

  • Maiden UK (03) a remporté la McIntyre Océan Globe en prenant la première place du classement IRC et devenant le premier équipage entièrement féminin à gagner une course autour du monde !
  • L’équipage international féminin a franchi la ligne d’arrivée du Royal Yacht Squadron, Cowes à 10:52 UTC, le 16 avril, après avoir parcouru 6599 nm depuis Punta del Este sur la quatrième étape de l’OGR.
  • Leur plus proche rival pour le titre IRC, Triana FR (66), devait finir avant le 22 au matin, mais il fait maintenant face à des vents contraires à 150 nm de Cowes, avec une heure d’arrivée estimée à 17:00 le mardi 23. La victoire de Maiden est désormais officielle !
Dernière étape de l’OGR – départ de Punta del Este pour le retour à la maison. Crédit : OGR2023/Aida Valceanu.

Maiden UK (03) a remporté la McIntyre Océan Globe Race en prenant la première place au classement en temps compensé IRC face à une flotte de 14 bateaux expérimentés et motivés. L’équipage de Maiden entre ainsi dans l’histoire de la navigation comme étant le tout premier équipage entièrement feminin à gagner une course autour du monde en équipage.

L’ancien bateau Whitbread, mené par un équipage international entièrement féminin, a remporté le titre convoité après 153j 2h 16m 53s de course autour du monde. Pratiquement aucune des équipières n’avait jamais relevé un défi aussi épique, et seule une avait déjà navigué dans les mers du sud.

L’équipe Maiden contourne le Cap Horn. Crédit : Team Maiden / OGR2023

Elles ont franchi la ligne d’arrivée du Royal Yacht Squadron, Cowes, en Angleterre, à 10:52 UTC, le 16 avril, terriblement heureuses, après avoir parcouru 6599 nm depuis Punta del Este lors de la quatrième étape de l’OGR, donnant l’impression que c’était facile, bien que tout le monde sache que cela ne l’a pas été.

L’attente a été longue pour les filles de Maiden au cours des derniers jours, car elles attendaient de voir si leur concurrent direct pour le titre IRC, le voilier français TRIANA, arriverait à temps pour les surpasser en termes de handicap, mais cela est désormais impossible.

L’équipage a conquis des fans dans le monde entier et a impressionné par son dévouement à promouvoir l’éducation pour toutes les femmes, son éthique de travail constante et ses compétences incontestables sur l’eau. Elles ont affronté des grains, des pannes de dessalinisateur les forçant à recueillir l’eau de pluie, des spinnakers qui éclatent et des cassettes Abba qui s’effilochent. Elles ont traversé l’Équateur à deux reprises, franchi les trois grands caps, dont le Cap Horn. Maiden retourne maintenant dans son port d’attache, à Southampton, le bateau prêt pour la retraite, en aussi bon état que lorsqu’il est parti, 218 jours auparavant. Tout cela s’est fait dans l’esprit de la McIntyre OGR, en naviguant comme en 1973.

La skipper Heather Thomas, la plus jeune capitaine de la flotte, a exprimé sa fierté de remporter la première place.

La plus jeune skipper de la flotte OGR, Heather Thomas, à son arrivée au Cap à la fin de la première étape, classée troisième en honneurs de ligne et en IRC. Crédit : OGR2023 / Aida Valceanu.

C’est très excitant d’être le premier équipage entièrement féminin à gagner une course autour du monde. C’est un moment historique. Les filles ont travaillé très dur pour cela et nous sommes très fières de notre réussite. Nous avons le meilleur équipage et le meilleur bateau, que dire de plus ! Quant à nos adversaires, ce fut un plaisir de les connaître et ils vont nous manquer. Ce fut une première OGR incroyable et j’espère que les suivantes seront aussi bonnes. Maiden ne participera pas à la prochaine OGR, mais je le ferai. 

Heather Thomas, skipper de Maiden.
L’histoire de la Whitbread boucle la boucle avec le retour triomphal de Maiden au Royaume-Uni ! Crédit : OGR2023/Aida Valceanu.

Heather a déclaré dès le début de la course qu’elles étaient “là pour gagner”, et elles l’ont fait, en se classant régulièrement dans la première moitié de la flotte. Lors de la première étape, elles se sont classées troisièmes en temps réel et en IRC. Lors de l’étape 2, elles se sont classées quatrièmes temps réel et en IRC, et lors de l’étape 3, d’Auckland à Punta del Este, elles se sont classées deuxièmes en temps réel et quatrièmes en IRC.

Heather tient à remercier son talentueux équipage, originaire du Royaume-Uni, d’Antigua, des États-Unis, d’Afrique du Sud, de France et d’Afghanistan. Heather décrit cette équipe soudée, avec sa seconde Rachel Burgess, comme l’une des principales forces de Maiden.

Nous travaillons si bien ensemble. Chacune apporte quelque chose à l’équipe, sans quoi nous ne pourrions pas accomplir ce que nous faisons.   

Heather Thomas, skipper de Maiden.
Équipe Maiden, avec un équipage international. Crédit : Tim Bishop/PPL / OGR2023

Don McIntyre, fondateur de l’OGR, se réjouit du succès de Maiden

Quelle victoire incroyable pour la skipper Heather et ce mélange éclectique de navigatrices du monde entier et de compétences à bord de Maiden. Wow ! Elles se sont appropriées l’aventure OGR à tous les niveaux, réalisant des performances sur l’eau, affrontant des défis totalement inconnus dans les mers du sud avec courage et détermination et représentant leur cause comme de vraies championnes. Dans les ports, elles ont été les parfaites ambassadrices de la vie, embrassant chaque jour et chaque minute avec une véritable passion. Nous les avons aimées !”

Chacun des 220 marins qui ont navigué ou qui naviguent encore aujourd’hui dans cette OGR a une histoire et l’a fait pour des raisons particulières. Aujourd’hui, leur vie va être changée à jamais, et l’équipage de Maiden n’est pas le seul à avoir remporté cette belle victoire historique face à des équipes très sérieuses. Cette OCEAN GLOBE RACE est l’histoire d’hommes et de femmes qui recréent les premières courses de la Whitbread et qui, pour la première fois depuis 30 ans, donnent à des marins ordinaires l’occasion de courir autour du monde à bord de voiliers classiques. Voir Maiden recréer la glorieuse histoire de la Whitbread et GAGNER l’OGR est et sera toujours une source d’inspiration pour beaucoup. BRAVO !!

Don McIntyre, fondateur de l’OGR.

C’est beau de voir Maiden remporter le titre de vainqueur de la McIntyre Ocean Globe après son histoire dans la Whitbread. Dessiné par Bruce Farr, ce voilier de 58 pieds à coque en aluminium s’est classé quatrième de la Whitbread 1981-82, connue alors sous le nom de Disque d’Or 3. Il a ensuite été rebaptisé Stabilo Boss pour le défi en solitaire BOC 1986-87, où il s’est classé septième. En 1987, il a été acheté par Tracy Edwards MBE, qui a fait les gros titres de la Whitbread 1989 en skippant l’emblématique yacht autour du monde avec un équipage exclusivement féminin.

Revisitons le moment historique de l’arrivée triomphale finale de l’équipe Maiden au Royaume-Uni. Film réalisé par Rob Havill / OGR2023

La remise des prix finale et la présentation du trophée des vainqueurs de la McIntyre Ocean Globe Race, organisée par TRANSLATED9, aura lieu à Rome, en Italie, le 21 juin 2024. Il y a actuellement sept participants à la McIntyre OGR qui courent toujours vers la ligne d’arrivée. 

avatar

Partenaires

Fournisseurs officiels

Ports de l'hôte

Associations