UK Flag French Flag

Translated 9 Enfin à la maison – McIntyre OGR

Translated 9 bat les pronostics pour terminer la McIntyre Ocean Globe Race. Les Italiens prouvent que tout est possible. Crédit : Aïda Valceanu / OGR2023.

Contre toute attente Translated 9 finit la McIntyre Ocean Globe Race.
Les Italiens prouvent que tout est possible.

  • Translated 9 ITL (09) démontre un esprit d’aventure et de détermination en franchissant finalement la ligne d’arrivée de la McIntyre Ocean Globe, allant à l’encontre de tous les pronostics.
  • À 06:29 UTC aujourd’hui, l’ancien Whitbread Swan 65 a réussi son tour du monde malgré des escales aux îles Falkland et à Madère pour effectuer des réparations essentielles sur la coque.
  • Clare Francis MBE, skipper originale de l’ADC Accutrac lors de la Whitbread, accueille l’équipage chez eux alors que ces derniers, extatiques, réalisent leur rêve — même s’ils n’ont pas gagné !

Ils ont persisté sans faillir ! Rien ne pouvait les arrêter. Le McIntyre Ocean Globe a vraiment mis en lumière la profondeur des histoires humaines au cours des huit derniers mois et cette histoire est exemplaire. Certes, c’est une course de voiliers autour du monde célébrant le 50e anniversaire de la première course Whitbread en 1973, mais c’est tellement plus que cela. Les marins amateurs n’avaient pas relevé ce défi depuis plus de 30 ans. C’est une aventure qui change la vie, traversant tous les océans, poussant les équipages et les voiliers à leurs limites, les forçant à se surpasser et à se poser des questions difficiles. Chaque marin qui ose franchir les lignes de l’OGR et affronter les trois grands caps n’est plus le même lorsqu’il franchit la ligne d’arrivée.

Ce voyage classique, le rêve de nombreux marins, n’est pas pour les timorés. Les équipages doivent aller au-delà de ce qu’ils croyaient possible et croire que tout est possible – Translated 9 (09) et son équipage inébranlable incarnent l’esprit de l’OGR.

Translated 9 ITL (09) fait preuve d’un esprit d’aventure et de détermination en franchissant enfin la ligne d’arrivée de la McIntyre Ocean Globe, défiant tous les pronostics. Crédit : Aïda Valceanu / OGR2023.

L’étape 1, de Southampton au Cap, a été un début réussi pour la campagne de T9, qui a fini 1er en IRC et 2ème en ligne d’honneur. Les podiums se sont poursuivis du Cap à Auckland, où l’équipage s’est classé 1er en IRC et en ligne d’honneur. Mais la chance a tourné lors de l’étape 3.

Translated 9 a quitté Auckland le 15 janvier à destination de Punta del Este, doublant le Cap Horn le 6 février. Mais le Swan 65 a été frappé par des vents violents et a chaviré à deux reprises. Le 8 février, Marco a contacté le PC course de l’OGR pour signaler les dommages subis par la coque et le safran, entraînant une importante voie d’eau et une déformation. Deux fissures se sont développées dans les sections arrière du bateau, provoquant des infiltrations d’eau. Ils ont été contraints de se dérouter vers les Malouines pour des réparations. Ils ont donc été retirés du classement de l’étape 3, ce qui a mis fin à leurs espoirs de victoire au classement général.

Cependant, l’équipage a travaillé sans relâche pour réparer la délamination de la coque et du safran et est reparti à temps pour prendre le départ de l’étape 4, de Punta del Este à Cowes. Le 5 mars, au départ de l’étape 4, l’équipage de T9 chargeait encore des provisions alors que tous les autres voiliers avaient déjà quitté la marina du Yacht Club Punta Del Este pour la ligne de départ.

Le 5 avril, le sort a  frappé à nouveau. Un violent gîte dans des rafales de 50 nœuds les a fait chavirer, rouvrant les fissures précédemment réparées autour de la mèche de safran. Les réparations de l’étape 3 ont échoué à nouveau, les obligeant à se dérouter vers Madère. Ils avaient déjà parcouru plus de 5 000 milles nautiques lors de la dernière étape de la course autour du monde Ocean Globe et étaient en tête de l’IRC à ce moment-là. Ils ne se sont pas découragés et se sont jurés de franchir la ligne d’arrivée bien qu’ils soient hors classement.

8 bottles ofGuerres de champagne et célébrations. Crédit : Aïda Valceanu / OGR2023.

À 06:29 UTC le 3 mai 2024, le Swan 65 (co-skipper Nico Malingri et Marco Trombetti) a finalement franchi la ligne d’arrivée du Royal Yacht Squadron à Cowes dans une belle démonstration de force humaine, de résilience, d’esprit d’équipe et d’attitude positive ! Bien qu’ils aient été hors classement après avoir reçu une assistance extérieure à deux reprises, interdite par le règlement de course de l’OGR, les membres de l’équipage ont célébré leur victoire comme s’ils avaient terminé à la première place, sachant qu’ils avaient certainement gagné quelque chose, même si ce n’est pas aussi tangible qu’un trophée.

Marco et sa femme Isabelle, qui a également participé à la quatrième étape, étaient à la fois fiers et émus à l’arrivée.

Marco Trombetti and Isabelle Andrieu, founders of ‘Translated,’ a translation service that was the first to use artificial intelligence to aid professional translators, purchased and restored the iconic yacht specifically to participate in the OGR (Ocean Globe Race). Credit: Aïda Valceanu/ OGR2023

Vous savez, c’était différent de ce à quoi nous nous attendions. C’était plein d’émotions, mais c’était quelque chose d’inoubliable pour la vie, c’est sûr. Nous avons appris quelque chose d’important que nous voulons partager. Parfois, les problèmes semblent bien plus importants que ce que vous pensez pouvoir réaliser, mais croyez-moi, ce n’est pas le cas. Si vous commencez à vous attaquer à ces gros problèmes, vous serez plus fort, vous deviendrez plus grand et les problèmes deviendront plus petits. À un moment donné, vous réussirez à les résoudre. Alors croyez en l’humanité, croyez en vous et n’abandonnez jamais, jamais.

Marco Trombetti, co-skipper des étapes 1 et 3 de Translated 9 et cofondateur/président de Translated.
Après avoir surmonté de nombreux défis, Marco Trombetti s’assoit enfin avec un sourire, un véritable témoignage de sa résilience et un moment de fierté. Crédit : Aïda Valceanu / OGR2023.

Ce défi classique est un mélange de fierté, de bonheur et de tristesse. Je suis tellement heureuse, je suis tellement fière de tout l’équipage. C’est un accomplissement – honnêtement, c’est quelque chose… lorsque le bateau s’est cassé, c’était le moment le plus triste, je me sentais désespérée. Je me suis dit que ce n’était pas juste après trente-deux jours de dur labeur et que nous ne méritions pas cela, honnêtement. Je me suis sentie si mal pour les gens parce que je n’ai fait qu’une seule étape, mais le reste de l’équipage a fait tout le tour. Les gens étaient loin de leur maison et de leur famille depuis août dernier et je sentais qu’ils méritaient vraiment cette arrivée.

Isabelle Andrieu, épouse de Marco, membre de l’équipage de l’étape 4 de Translated 9 et cofondatrice/présidente de Translated.

Translated 9 a déjà participé à la course autour du monde Whitbread de 1977 sous le nom d’ADC Accutrac, skippé alors par la première femme de l’histoire de la course, la navigatrice britannique Clare Francis MBE, qui l’a mené à la cinquième place. Le Swan 65 a été restauré avec amour pour le départ de la McIntyre OGR en septembre de Southampton, où de nombreux membres de l’équipage d’ADC Accutrac sont venus rendre visite à Translated 9 lors de la réunion de la Whitbread. C’est avec beaucoup d’émotion que Clare est remontée à bord de son Swan et a été accueillie par le nouvel équipage qui s’apprêtait à refaire le tour du monde. À la grande surprise et à la grande joie de tous, Clare et trois membres de l’équipage d’origine se sont retrouvés à Trinity au moment où Marco et Translated 9 terminaient leur tour du monde et le McIntyre OGR.

Translated 9 IT (09), anciennement connu sous le nom de ADC Accutrac, est chaleureusement accueilli par Clare Francis MBE et son équipage pour revivre la course Whitbread de 1977 sous son nouveau nom, Translated 9. Crédit : Translated 9 / OGR2023.

Marco Trombetti et Isabelle Andrieu, fondateurs de “Translated”, un service de traduction qui a été le premier à utiliser l’intelligence artificielle pour aider les traducteurs professionnels, ont acheté et restauré le bateaut emblématique spécialement pour participer à l’OGR. Ils ont lancé un appel à équipage sous la devise “We Believe in Humans” (Nous croyons en l’homme), recevant plus de 1 500 candidatures. Un jeune équipage international a été constitué, dirigé et inspiré par le couple d’Italiens toujours enthousiastes, qui ont eux-mêmes participé à plusieurs étapes de la circumnavigation.

Vittorio Malingri, le légendaire marin italien dont le père, Franco, et l’oncle, Doi, ont participé à la première Whitbread, a pris la barre pour les étapes 1 et 2. Son fils Nico a rejoint Translated 9 en tant que second. À l’étape 3, Vittorio Malingri a quitté le bateau et le navigateur de la Golden Globe Race, Simon Curwen, a pris le relais en tant que co-skipper avec Marco Trombetti, qui avait été navigateur lors des étapes précédentes. Nico Malingri a ensuite pris le relais en tant que co-skipper pour l’étape 4, avec Simon de nouveau en tant que navigateur. À l’arrivée, Nico était ravi et pense déjà à l’OGR 2027 !

Nico Malingri a pris le rôle de co-skipper lors de l’étape 4 avec Simon en tant que navigateur, une fois de plus. Nico était heureux de franchir la ligne d’arrivée et pense déjà à l’OGR 2027 ! Crédit : Aïda Valceanu / OGR2023.

Je dois dire merci à tous ceux qui nous ont aidés – je ne peux pas citer tout le monde, mais merci à tous… Ce fut un grand voyage, et pour le storytelling, c’était fantastique car cela a généré un énorme suivi. Le fait d’avoir surmonté ces problèmes a rendu cette course inoubliable. Je disais tout à l’heure que j’espérais que c’était la dernière fois que j’allais dans les mers du sud, et maintenant il semble que je doive y retourner.

Nico Malingri, co-skipper de l’étape 4 de Translated 9.

Allez-vous revenir?

Don McIntyre, fondateur de l’OGR.

la réponse a ete Qui sait, nous y travaillons.

Nico Malingri, Translated 9.

Pour honorer leurs collègues de la flotte, Marco Trombetti et Translated 9 organiseront la remise des prix de l’OGR à Rome le 21 juin. Un seul voilier, le Swan 57 EXPLORER (AU) 28, est encore en route vers l’arrivée, avec une date d’arrivée prévue pour le 12 mai 2024.

L’Ocean Globe Race reprendra en 2027 et le pré reglement de course ainsi que les formulaires d’inscription sont disponibles ICE. Les inscriptions sont désormais ouvertes et 13 candidatures ont déjà été reçues.

avatar

Partenaires

Fournisseurs officiels

Ports de l'hôte

Associations