UK Flag French Flag

Translated 9 hors course avec des dommages à la coque – McIntyre OGR

Translated 9 quittant Punta del Este pour la 4ème étape de l'Ocean Globe Race. Crédit: Aïda Valceanu/ OGR2023

Les réparations effectuées sur Translated 9 lors de l’étape 3 ont lâchés dans la dernière ligne droite
Infiltration d’eau oblige le voilier se déroute en direction du Portugal

Translated 9 ITL (09) se retire de la McIntyre Ocean Globe Race en raison de dommages à la coque. L’actuel leader IRC de la quatrième étape a été contraint de se dérouter en direction du Portugal après qu’une abattée violente dans des rafales de 50 nœuds ai ouvert des fissures précédemment réparées dans sa coque autour du safran, entraînant une infiltration d’eau. Le bateau se trouve actuellement à environ 1000 milles nautiques au sud-ouest du Portugal et se dirige vers la côte, avec une arrivée prévue le 11 avril.

Le 5 avril vers 5h30 UTC, le contrôle de course de l’OGR a reçu un message du co-skipper Nico Malingri signalant que les réparations effectuées sur la jambe de force du safran ne tenaient pas et que des signes de délamination de la coque étaient visibles. Le skipper a ensuite appelé par téléphone satellite vers 14h00 UTC pour signaler l’échec total des réparations effectuées aux Malouines, résultant en une infiltration d’eau et une flexion de la coque. Toutes les pompes sont prêtes à êtres activées au cas où, et bien que cela ne soit pas envisagé pour l’instant, toutes les mesures en préparation d’un éventuel abandon du navire ont été prises et la voilure a été réduite. Les conditions météorologiques étaient modérées, avec des vents de 25-30 nœuds et une mer de 3-4 mètres. Le skipper n’a pas demandé d’assistance à ce stade.

Rapport sur les dommages de délaminage précédents rencontrés par Translated 9 lors de la 3e étape.

Le Swan 65 italien avait quitté Punta del Este le 5 mars pour rejoindre Cowes, au Royaume-Uni, après avoir parcouru plus de 5000 milles nautiques lors de la dernière étape de la course autour du monde Ocean Globe Race. Anciennement connu sous le nom d’ADC Accutrac lors de la Whitbread 1977, il est actuellement en tête en IRC sur la quatrième étape, en tête de la Flyer Class et troisième au classement général.

La situation n’a pas été considérée comme un “code orange” (alerte au MRCC) par l’OGR car tout est sous contrôle pour le moment, avec une surveillance continue. L’équipage est en contact avec son équipe à terre par téléphone satellite. Les personnes de contact des équipiers ont été tenues informées et l’équipage recevra dorénavant toutes les prévisions météorologiques, en outre, la position du voilier via le tracker Yellow Brick sera également mise à jour toutes les heures.

Durant l’étape 3 de l’Ocean Globe Race, entre Auckland et Punta del Este, Translated 9 ITL a dû faire demi-tour et s’arrêter dans les îles Falkland suite à l’apparition et au développement de deux fissures dans les sections arrière du bateau survenues suite à des abattées dans des vents forts. Une des fissures était proche de l’attache du safran. Il avait alors été jugé dangereux de continuer ainsi jusqu’à Punta del Este, et l’équipage s’était alors dérouté vers les îles Malouines.

L’équipage de Translated 9 a réalisé un travail colossal pour réparer le Swan et rejoindre Punta del Este à temps pour l’étape 4. Crédit: OGR2023/Translated 9

Le bateau a été sorti de l’eau et d’importantes réparations de la coque ont été réalisées avec l’assistance d’ingénieurs venus en renfort. Après une semaine de travail ininterrompu, le magnifique Swan avait repris la mer en direction de Punta del Este, arrivant juste 5 jours avant le départ de la 4ème étape donnée le 5 mars. L’équipage, déterminé à partir avec les 12 autres voiliers de la flotte, chargeait encore des provisions à bord quelques minutes avant le départ.

L’interdiction d’assistance extérieure stipulée dans la notice de course de l’OGR avait automatiquement disqualifié Translated 9 ITL du classement de la troisième étape, ainsi que du classement IRC général. Jusqu’à ce jour, l’équipage avait excellé dans l’OGR, une course célébrant le 50e anniversaire de la première Whitbread Round The World Race. Le Swan 65, skippé en 1977 par la première femme skipper de la Whitbread, Clare Francis, avait remporté la première place en IRC sur la première et la deuxième étape, la deuxième place au classement général sur la première étape et la première place sur la deuxième.

Toute l’équipe de Translated 9 est incroyablement déçue.

Translated 9 ITL a réalisé l’impossible; après les dommages survenus à la coque dans l’étape 3, nous avons miraculeusement réparé le bateau et repris la course. Parti 9ème, nous sommes remontés en première position. Je suis fier de notre équipe; elle a dépassé toutes les attentes. Ce n’est pas l’équipage qui a échoué, mais le bateau.

Marco Trombetti, co-skipper de Translated 9 ITL, qui a participé aux étapes 1 et 3, et dont l’épouse Isabelle est actuellement à bord.

L’abandon de Translated 9 ITL lors de la 4ème étape aura un impact considérable sur le classement. La légende française Pen Duick VI FR (14), skippé par Marie Tabarly, est actuellement en deuxième position en IRC sur la 4ème étape, suivi de près par un autre ancien voilier de la Whitbread, L’Esprit d’Équipe.

En outre, Triana FR (66) continue à ressentir la pression de Maiden UK (03) pour la première place IRC au général. Triana a toujours deux jours d’avance, mais Maiden réduit l’écart alors que Triana est ralenti par des vents plus faibles. Le reste de la flotte continue de lutter contre des vents capricieux et navigue vers le nord en direction de la ligne d’arrivée du Royal Yacht Squadron à Cowes.

Et si Translated 9 ITL a prouvé quelque chose, c’est qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver!

INFORMATIONS SUR L’ARRIVÉE DE L’OGR

Ligne d’arrivée :
Royal Yacht Squadron, Cowes, Royaume-Uni
Amarrage :
Après la ligne d’arrivée, les voiliers seront amarrés à Trinity Landing à West Cowes pendant 48 heures.
Jour d’arrivée prévu : à partir du 11 avril

avatar

Partenaires

Fournisseurs officiels

Ports de l'hôte

Associations