UK Flag French Flag

Jour 42

Par Brian Hancock

Outlaw arrive au ralenti mais il y a un grand fossé juste devant eux et le compteur de lenteur pourrait bien s’aggraver. Par fossé, j’entends de l’air chaud en provenance du désert de Namibie qui va perturber leurs plans de photo-finish avec L’Esprit d’équipe qui arrive chaud et affamé de l’ouest. Outlaw est actuellement, selon le Yellow Brick (road) Tracker, à 4,1 nœuds alors que L’Esprit d’équipe est à près de 9 nœuds. Faites le calcul, cela pourrait être une nouvelle fois serré. Je suppose que Lionel Regnier et son équipage sont peut-être à court de pâté et de pastis et qu’ils ont besoin d’atteindre le quai du Cap le plus rapidement possible, ce qui les pousse à mettre les gaz.

Eh bien, Sterna, que puis-je dire, ils gardent le cap, même si l’Afrique du Sud n’a pas fait la même chose contre l’Angleterre, mais elle a gagné, mais seulement d’un cheveu. Je sais à quel point il s’en est fallu de peu car, une fois de plus, j’ai un chat assis sur mes pieds.

La course est encore une fois très serrée entre Triana et Neptune. Quatre milles seulement les séparent, Neptune (voilà un nom que je peux épeler) étant à quatre milles d’une bière fraîche au Cap, tous deux dans la même brise, mais comme je l’ai déjà dit, tout peut arriver. La route est parsemée de nids-de-poule et de fossés. Explorer file à huit nœuds, Galiana WithSecure à huit nœuds également et White Shadow de même. Godspeed dans une bonne brise, mais c’est dimanche après tout, alors ils sont peut-être en train de se préparer pour le dîner de rosbif et d’attendre que le vin respire.

J’espère que ceux qui sont déjà arrivés au Cap profitent de l’hospitalité de cette belle ville.

Questions et réponses de Don

Partenaires

Fournisseurs officiels

Ports de l'hôte

Associations